L'IRM

 

IRM

Nous effectuons les examens IRM sur 4 sites différents : Hôpital de Rambouillet, Centre d’Imagerie Médicale de l’Olivier à Montigny le Bretonneux, Centre Médico-chirurgical de l’Europe à Port Marly et Hôpital Privé de l’Ouest Parisien à Trappes.
La prise de rendez vous s’effectue auprès de notre secrétariat, ainsi que la gestion administrative et la récupération des résultats.

IRM signifie Imagerie par Résonance Magnétique. Cette technique utilise un champ magnétique puissant et met en mouvement les molécules d’eau qui constituent près de 95 % de notre corps. Ces mouvements de l’eau sont ensuite transformés en images très précises et contrastées qui peuvent être analysées.

Qu’est-ce qu’une IRM ?

IRM signifie Imagerie par Résonance Magnétique. Cette technique utilise un champ magnétique puissant et met en mouvement les molécules d’eau qui constituent près de 95 % de notre corps. Ces mouvements de l’eau sont ensuite transformés en images très précises et contrastées qui peuvent être analysées.
Cette technique n’utilise pas les rayons X et les radiations ionisantes.

Quelles sont les indications à cet examen ?

Elles sont très larges, permettent d’explorer l’ensemble des parties du corps : le cerveau, la colonne vertébrale, les pathologies digestives, cardiaques, vasculaires, ostéo-articulaires, gynécologiques, etc…

Comment se déroule un examen ?

Chaque examen est différent, réalisé en fonction de l’indication et de la partie du corps à explorer. Vous êtes allongé sur le dos ou le ventre, et un capteur (antenne) est disposé sur la zone à examiner. Le lit sur lequel vous êtes allongé, glisse dans un tunnel qui est ouvert aux deux extrémités. Vous êtes surveillés par une caméra et vous avez une sonnette pour nous appeler. Le temps d’examen est compris entre 15 et 30 minutes.

L’examen est très bruyant, c’est pourquoi vous aurez un casque sur les oreilles qui permettra aussi de communiquer avec vous.

Dans certaines indications, il est nécessaire de vous injecter un produit de contraste dans une veine. Celui-ci est bien toléré et ne provoque que rarement des réactions allergiques sans gravité (démangeaisons, plaques rouges).

Y a t’il des contre-indications ?

Absolues :

  • Le corps étranger métallique oculaire (éclats accidentels ou autres).
  • Le pacemaker (simulateur cardiaque), neurostimulateur (traitement des douleurs), implants cochléaires et de manière générale tout matériel médical électronique implanté de manière inamovible.
  • Valve cardiaque métallique : principalement les anciennes valves cardiaques constituent une contre-indication absolue pour risque de dysfonctionnement. Les matériels plus récents ou les valves non métalliques ne posent par contre pas de problème. Il convient donc de se présenter impérativement avec les références de la valve cardiaque installée.
  • Clips vasculaires anciennement implantés sur anévrisme crânien ; les nouveaux clips implantés par contre ne posent habituellement pas de problème particulier. Là encore, il est impératif de connaître le type de clip utilisé en cas de cure chirurgicale d'anévrisme endocrânien.
  • Le premier trimestre de la grossesse.
  • L’allergie connue au gadolinium pour les examens avec injection.
  • La claustrophobie : les tunnels se sont élargis et il est rare que vous ne puissiez pas supporter l’examen. Si toutefois vous savez être très claustrophobe votre médecin pourra vous prescrire un décontractant.